F
O
R
U
M
Voici les messages dans le sujet sélectionné.

Forum>Général>Serge Gainsbourg
Nouveau message

UtilisateurMessage
Sebzh


27 Jan 2010, 9:24
Citation de Geoffrey :
Il ne peut y avoir critique s'il y a objectivité.
Impartialité, peut etre, mais objectivité, non.


Tout à fait d'accord.
Je rajouterai même que de toute façon, dans la vie, tout est subjectif.
Bon bref ça me fait plaisir de voir deux bons avis sur deux, déjà, je vais le voir demain je vous en parlerai ce w-e.
Sinon j'ai vachement aimé la Môme, moi, désolé. (pis non d'abord pas désolé je vous merde).
Et je rejoins aussi Antoine sur la politique des films, en France (ou plutôt: à Paris, en Province c'est plus dur à part qqes festivals mais à Paris en tout cas pour ça c'est le top) tu vois de tout, donc les films québécois on les voit, mais les bons (comme le reste du monde voit les bons films français antoine, les trois que tu cites sont bons et donc dans des festivals et donc achetés un peu partout), et puis l'industrie du cinéma canadien mais surtout québécois est minus(le ciné québécois: combien de divisions?), donc en proportion vous êtes très bien diffusés par chez nous.
Et oui CRAZY superbe film.
Citer
Modeste et Pompon


27 Jan 2010, 12:07
Nous ne sommes pas aussi bigots que les américains au Québec alors on ne va pas faire une symcope pour un peu de sexe à l'écran.

Il y a quand même certains films français très mauvais qui ont joué chez nous. L'un de ceux-ci que je n'ai pas vu, ma mère, grande amatrice de cinéma français entre les rares autres, est sorti après 10 minutes. Ce n'est pas un film très connu donc je n'ai pas compris comment il avait réussi à atteindre un écran québécois comme Astérix aux Jeux Olympiques, merde totale et dans une classe à part.

Même si les goûts changent d'un pays à l'autre. Je crois tout de même que si le film est vraiment bon, je pourrai l'apprécier. Pas assez pour aller m'acheter un best of de gainsbourg mais assez pour me divertir le temps que durera le film.

Avez-vous vu Bon Cop, Bad Cop? C'est un peu vieux mais c'est un monument du cinéma canadien. Un qué-can movie. Pour les films sur la vie d'artiste, le seul qui me vient à l'idée est Dédé entre les brumes mais celui-là n'a pas joué en France. Je ne crois pas que les Colocs ont duré assez longtemps pour tenter leur chance en Europe.
Citer
zito
27 Jan 2010, 17:22
Citation de Geoffrey :
Il ne peut y avoir critique s'il y a objectivité.
Impartialité, peut etre, mais objectivité, non.


Donc tu pars du principe que la critique est un jugement personnel ?
Citer
Antoine


27 Jan 2010, 18:22
moi je pense que j'ai tout dit et qu'au lieu de questionner Geoffrey, tu devrais me relire.
Je vais me coucher.
Citer
Pam


27 Jan 2010, 19:48
Citation de zito :

Donc tu pars du principe que la critique est un jugement personnel ?


Mais c'est une évidence, non? A moins qu'à plusieurs (toi et d'autres personnes) vous n'utilisiez qu'un cerveau. Et que vous n'ayez qu'un tuyau d'émotions pour tous. Ce qui, je pense, n'est pas le cas. Enfin vérifie tout de même, et tu t'apercevras après ce constat que ça va de soi que la critique est un jugement personnel.
Citer
zito
28 Jan 2010, 4:58
si on commence à jouer sur les mots et à vouloir me saouler, je répondrais qu'on peut déjà être objectif avec soi même.....problème de relativité....

Un jugement personnel serait de baser mon argumentation selon mon ressenti.... qu'une critique intelligente (pour moi : toujours ce problème de relativité)verrait plus loin que cela....et même si la critique serait toute personnelle puisque tout le monde n'a pas les mêmes acquis...elle se passerait du jugement personnel de la personne qui la fait...
Citer
Pam


28 Jan 2010, 5:11
Oui mais alors voilà, objectif avec soi-même, c'est une chose. Mais ça restera de la subjectivité pour tout le reste du monde.

C'est pourquoi je dis que c'est une évidence.

Je ne voulais pas te soûler avec ça, c'était presque 4h du matin, et c'est une heure à laquelle je suis lourde. Encore plus que d'habitude.
Citer
zito
28 Jan 2010, 6:53
non, pas pour moi, et c'est déjà beaucoup!:D

Et tout ce qui est subjectif n'est pas forcément non-objectif, la preuve, je viens de le démontrer....bah oui, attention a ne pas faire de sophisme...

c'est un problème de philo si on va par là, comme tout d'ailleurs....mais ça c'est quand : -soit on veut se prendre la tête, soit on veut péter plus haut que son cul, soit on veut philosopher.....et je n'étais dans aucun de ces registres....
Citer
Gonz'


29 Jan 2010, 1:38
Citation de Philippe Landry :
Avez-vous vu Bon Cop, Bad Cop? C'est un peu vieux mais c'est un monument du cinéma canadien. Un qué-can movie. Pour les films sur la vie d'artiste, le seul qui me vient à l'idée est Dédé entre les brumes mais celui-là n'a pas joué en France. Je ne crois pas que les Colocs ont duré assez longtemps pour tenter leur chance en Europe.


Vu qu'y a pas grand monde pour te supporter mon Leo je me dois de faire office de compatriote une fois de temps en temps et je confirme "Bon cop, bad cop" est un tres bon film Canadien qui represente assez bien le rapport love/hate des Quebecois et des Canadiens anglais. Au final le film est un peu nationaliste sur les bords mais je m'en fous je vais pas voir un film pour parler de politique.

Sinon dans un style qui plairait peut-etre plus aux Francais je conseil "Un Crabe dans la Tete".
Citer
Sebzh


1 Fév 2010, 9:42
J'ai vu le film de Joann Sfar (marrant il joue Brassens dedans, vraiment complet ce mec).
Bien aimé.
Forcément un poil déçu vu ce que j'en attendais, mais j'ai bien aimé, je l'ai trouvé bon, très personnel (tu sens en effet que ce n'est pas un "film de producteur", que c'est son film, son sujet), mêem touchant dans ses quelques défauts, bien normal pour un premier, et j'ai trouvé tous les acteurs excellents, mais pas forcément elmosnino le mieux, plutôt les nénettes, forestier par ex m'a bluffé, idem Casta (les meilleurs scènes du film, surtout "comic strip"), j'aime moins les scènes enfant, en fait le gosse m'énerve.
Mon seul regret serait qu'il n'y a pas assez de musique, de chansons (de Gainsbourg évidemment, sots), quand on pense au film de stone (sur les Doors, re-sots) ça y allait.
Mais bon c'est vraiment pour faire chier.
J'ai bien aimé les petits clins d'oeil pour les fans (comme le coiffeur), et bien aimé l'idée du monstre, j'ai eu du mal au tout début mais finalement ça passe.
BOn l'avantage de ce film aussi c'est que dorénavant on peut faire un biopic sur france gall et reprendre les scènes de ce film, sur BB et reprendre les scènes de ce film, sur les frères jacques et...Etcetc

Bon bref je le conseille mais il est quand même particulier.
Citer
Antoine


1 Fév 2010, 10:38
j'ai trouvé des extraits de la BO sur le web (meuh non il va pas la télécharger, c'est mal)

Le Baby Pop de Sara Forestier est vraiment fandart

link
Ce message a été modifé par Antoine (1 Fév 2010, 10:45)Citer
sboub


1 Fév 2010, 11:06
on a le droit de lui mettre des claques ? sinon, j'aimerais bien voir l'extrait vidéo, je ne trouve pas
Citer
Antoine


1 Fév 2010, 12:24
ben non, là c'est un extrait du film, pas encore sur le net
Citer
Geoffrey


2 Fév 2010, 1:33
J'ai acheté la BO sur iTunes et je confirme ce que je disais: elle est top, les arrangements sont excellents et le tout en fait la meilleure compile de reprises de Gainsbourg qui ne soit jamais sortie (Le Gainsbourg Revisited étant, bien entendu, un désastre, malgré une chouette liste de chouette noms).
Citer
Antoine


2 Fév 2010, 1:43
Gainsbourg Revisited...le début de mon divorce avec Jarvis Cocker
Citer
Thom


2 Fév 2010, 10:28
just came to tell you that i'm going..... j'adore !!!!
Citer
birdofpray


2 Fév 2010, 13:49
Citation de Geoffrey :
Il ne peut y avoir critique s'il y a objectivité.
Impartialité, peut etre, mais objectivité, non.

J'ai vu le film moi aussi
je reviendrai éditer plus tard pour en parler.
Ce message a été modifé par birdofpray (5 Mar 2010, 4:36)Citer
birdofpray


2 Fév 2010, 15:50
***GAINSBOURG***
Finalement j'ai décidé de ne pas éditer mon message précédent. Je fais prendre à ma vie un tournant différent.
J'avoue j'en ai bavé pas vous love. Il va sans dire que la période "gainbarre" du type est très largement occultée dans le film; et oui c'est très bien comme ça. Gainsbourg reste jeune et les cheveux bruns pendant presque tout le long. La ressemblance de l'acteur est vraiment perfect!

L'aspect "conte", plus fiable que "fable", évoqué par Maître Geoff' sus-dit, apparaît très rapidement au moment où le petit garçon rencontre son fameux double l'espèce de Mister carton-pate. Ce double, qui est donc Mr Hyde, le suit également tout au long du film, il danse avec France Gall (qui passe du coup pour une vraie potiche) et joue du piano pour Bardot (l'imation dans les intonations de voix de L.Casta est aussi bluffante).

Son goût pour la peinture ressort très clairement dans le film, à l'instar des intermèdes avec le petit bonhomme en dessin-animé. La bande-son fait plaisir à écouter de nouvelles versions, comme celle de Comic Strip qui a particulièrement retenue mon attention.

Si on devait faire une comparaison avec le film d'O.Stone, je tenais également à signaler le fait que dans les Doors, on ne voit pas la bite de Morrison à Miami, tandis que chez Gainsbourg, on apperçoit sa queue à plusieurs reprises! J'ai bien peur malheureusement que ce film soit interdit aux Etats-Unis...

Il y a aussi une scène stressante qui arrive à un moment donné, esthétiquement très bien filmée, qui dure trente seconde et pendant laquelle un silence total envahit la salle et où on en entendrait une mouche voler... On a l'impression d'avoir soudainement été "transporté" hors du temps et on reprend le cours de l'histoire avec grand soulagement. Après ya une autre scène marrante, où on voit Gainsbarre en boîte de nuit qui se fait accoster par un type qui lui fait son imitation aux "guignols de l'infos"! excellent.

C'est sympa aussi d'avoir évoqué la partie rasta quand il enregistre en Jamaïque avec les Wailers! son dialogue avec les deux garçons sur la plage et sa façon de parler anglais rébou est bien rigolote. A la fin il meurt en acceptant d'avoir eu une gueule pas belle et voilà. Il est l'encre de proue de la beauté cachée des laids des laids
En sortant de là j'avais trop envie de me griller une clope!
Je pense qu'il aurait pleuré en regardant le film.
Sympathique moment.
Citer
Gérard Depardoors


3 Fév 2010, 14:03
Citation de stones :
Quelqu'un se rappelle quand Gainsbourg disait à Michel Drucker qu'il voulait baiser Witney Houston ?
Alors que cette dernière était à côté de ces 2 là sur le plateau télé.



c'est pas le mec qu'il a dit harley david son of a bitch?
Citer
Sebzh


4 Fév 2010, 8:51
Affirmatif
Citer
charloplan


11 Fév 2010, 13:56
meme si vous l'avez vu cent fois, voici une nouvelle-bande
annonce du film :

http://sorties-cinema.aol.fr/bandes-annonces-films//?cmedia=18932316&cfilm=133757
Citer
charloplan


16 Fév 2010, 16:39
Citation de birdofpray :
***GAINSBOURG***
Finalement j'ai décidé de ne pas éditer mon message précédent. Je fais prendre à ma vie un tournant différent.
J'avoue j'en ai bavé pas vous love. Il va sans dire que la période "gainbarre" du type est très largement occultée dans le film; et oui c'est très bien comme ça. Gainsbourg reste jeune et les cheveux bruns pendant presque tout le long. La ressemblance de l'acteur est vraiment perfect!

L'aspect "conte", plus fiable que "fable", évoqué par Maître Geoff' sus-dit, apparaît très rapidement au moment où le petit garçon rencontre son fameux double l'espèce de Mister carton-pate. Ce double, qui est donc Mr Hyde, le suit également tout au long du film, il danse avec France Gall (qui passe du coup pour une vraie potiche) et joue du piano pour Bardot (l'imation dans les intonations de voix de L.Casta est aussi bluffante).

Son goût pour la peinture ressort très clairement dans le film, à l'instar des intermèdes avec le petit bonhomme en dessin-animé. La bande-son fait plaisir à écouter de nouvelles versions, comme celle de Comic Strip qui a particulièrement retenue mon attention.

Si on devait faire une comparaison avec le film d'O.Stone, je tenais également à signaler le fait que dans les Doors, on ne voit pas la bite de Morrison à Miami, tandis que chez Gainsbourg, on apperçoit sa queue à plusieurs reprises! J'ai bien peur malheureusement que ce film soit interdit aux Etats-Unis...

Il y a aussi une scène stressante qui arrive à un moment donné, esthétiquement très bien filmée, qui dure trente seconde et pendant laquelle un silence total envahit la salle et où on en entendrait une mouche voler... On a l'impression d'avoir soudainement été "transporté" hors du temps et on reprend le cours de l'histoire avec grand soulagement. Après ya une autre scène marrante, où on voit Gainsbarre en boîte de nuit qui se fait accoster par un type qui lui fait son imitation aux "guignols de l'infos"! excellent.

C'est sympa aussi d'avoir évoqué la partie rasta quand il enregistre en Jamaïque avec les Wailers! son dialogue avec les deux garçons sur la plage et sa façon de parler anglais rébou est bien rigolote. A la fin il meurt en acceptant d'avoir eu une gueule pas belle et voilà. Il est l'encre de proue de la beauté cachée des laids des laids
En sortant de là j'avais trop envie de me griller une clope!
Je pense qu'il aurait pleuré en regardant le film.
Sympathique moment.



je l'ai vue ce soir, et franchement en voyant ta critique, tu as très bien racconté le film comme je l'ai ressentie
personnellement aussi ! comme ton analyse est complête, il n'y a rien à rajouter, et c'est vrai qu'à la fin, commme ils n'arretent pas de griller clopes sur clopes, on a trop envie d'en griller une à la fin !!
Citer
birdofpray


17 Fév 2010, 12:15
Citation de charloplan :
Citation de birdofpray :
***GAINSBOURG***
Finalement j'ai décidé de ne pas éditer mon message précédent. Je fais prendre à ma vie un tournant différent.
J'avoue j'en ai bavé pas vous love. Il va sans dire que la période "gainbarre" du type est très largement occultée dans le film; et oui c'est très bien comme ça. Gainsbourg reste jeune et les cheveux bruns pendant presque tout le long. La ressemblance de l'acteur est vraiment perfect!

L'aspect "conte", plus fiable que "fable", évoqué par Maître Geoff' sus-dit, apparaît très rapidement au moment où le petit garçon rencontre son fameux double l'espèce de Mister carton-pate. Ce double, qui est donc Mr Hyde, le suit également tout au long du film, il danse avec France Gall (qui passe du coup pour une vraie potiche) et joue du piano pour Bardot (l'imation dans les intonations de voix de L.Casta est aussi bluffante).

Son goût pour la peinture ressort très clairement dans le film, à l'instar des intermèdes avec le petit bonhomme en dessin-animé. La bande-son fait plaisir à écouter de nouvelles versions, comme celle de Comic Strip qui a particulièrement retenue mon attention.

Si on devait faire une comparaison avec le film d'O.Stone, je tenais également à signaler le fait que dans les Doors, on ne voit pas la bite de Morrison à Miami, tandis que chez Gainsbourg, on apperçoit sa queue à plusieurs reprises! J'ai bien peur malheureusement que ce film soit interdit aux Etats-Unis...

Il y a aussi une scène stressante qui arrive à un moment donné, esthétiquement très bien filmée, qui dure trente seconde et pendant laquelle un silence total envahit la salle et où on en entendrait une mouche voler... On a l'impression d'avoir soudainement été "transporté" hors du temps et on reprend le cours de l'histoire avec grand soulagement. Après ya une autre scène marrante, où on voit Gainsbarre en boîte de nuit qui se fait accoster par un type qui lui fait son imitation aux "guignols de l'infos"! excellent.

C'est sympa aussi d'avoir évoqué la partie rasta quand il enregistre en Jamaïque avec les Wailers! son dialogue avec les deux garçons sur la plage et sa façon de parler anglais rébou est bien rigolote. A la fin il meurt en acceptant d'avoir eu une gueule pas belle et voilà. Il est l'encre de proue de la beauté cachée des laids des laids
En sortant de là j'avais trop envie de me griller une clope!
Je pense qu'il aurait pleuré en regardant le film.
Sympathique moment.



je l'ai vue ce soir, et franchement en voyant ta critique, tu as très bien racconté le film comme je l'ai ressentie
personnellement aussi ! comme ton analyse est complête, il n'y a rien à rajouter, et c'est vrai qu'à la fin, commme ils n'arretent pas de griller clopes sur clopes, on a trop envie d'en griller une à la fin !!

hé hé
Citer
Sebzh


5 Mar 2010, 11:25
my lady héroïne
Citer
Antoine


5 Mar 2010, 11:56
C'est quoi à sa chemise, la légion d'honneur ou sa première étoile?

Quand je pense que je suis né dans ces années de merde
Culturellement ma génération avait vraiment du boulot
Notre seule lumière c'était de biberonner du Gainsbarre
Citer
Page 1 2 3 ... 13 14 15 16 17 18

Vous n'êtes pas connecté.
Perdu votre mot passe ?
Nouveau message | Nouvel utilisateur | Recherche